Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 10:35

Nous sommes le 16 septembre, date de la fermeture de la pêche en 1ère catégorie. La rivière va retrouver un peu de sa quiétude, enfin dès lors que les différentes tranches de travaux auront pris fin sur son lit, c’est-à-dire dans 2 ou 3 semaines.

Je voulais revenir sur le « bien fondé » de la réserve No Kill Ombre qui bénéficie d’un arrêté préfectoral de 5 ans. Certains s’élèvent encore contre cette décision pourtant votée à l’unanimité lors de la dernière AG mais leurs arguments ne tiennent pas vraiment. Le seul véritable motif étant peut-être un besoin acharné de remplir « à tout prix » les congélateurs avant l’hiver ?! Le « No Kill » n’est pas une INTERDICTION de pêche mais un comportement sain à adopter au bord de l’eau : je pêche et je relâche (c’est la « graciation » du poisson).

Pour rappel, cette mesure doit permettre d’accroître la population de thymallus (le nom latin de l’ombre est Thymallus Thymallus, de la racine Thym car la chaire de ce magnifique poisson en a le goût). Les poissons doivent pouvoir se développer et atteindre la taille de reproduction qui se situe bien au-delà de 35 cm ! En outre, cette « réserve » va dynamiser les zones de peuplement en amont et en aval d’Éloyes. Une fois la capacité dite d’accueil (caches, aire de nourrissage, taille des individus, etc.) dépassée sur un secteur donné, les poissons concernés migrent vers l’amont (Saint-Nabord) comme vers l’aval (Jarménil) à la recherche de nouveaux territoires à coloniser.

Pour conclure, un parcours No Kill d’eau vive a son utilité dans la redynamisation de tout écosystème piscicole… il est grand temps.

Partager cet article

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article

commentaires