Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 11:41

L’AGO de l’Association Agrée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique d’Éloyes a eu lieu le samedi 22 décembre en la Salle de Convivialité de la commune. Une fois n’est pas coutume, de nombreux pêcheurs avaient fait le déplacement afin d’échanger avec les membres du conseil d’administration de l’association.

Après une brève introduction au cours de laquelle le Président Damien Lagarde a tenu à remercier l’assistance et rendre un dernier hommage aux pêcheurs disparus en 2012, le secrétaire de l’AAPPMA Émilien Beaux ouvrit les débats avec la présentation du rapport moral. Le bureau est ainsi revenu longuement sur les différentes manifestations ainsi sur les travaux réalisés dans le cadre du programme d’entretien des rives de la Moselle et de l’étang du Chêna. On apprit que 925 kg de truites (Moselle et étang) et 305 kg de poissons divers (étang) ont été relâchés en 2012 pour une somme investie de 7050 euros. L’AAPPMA a également poursuivi ses investissements matériels afin de pouvoir encore mieux assurer l’entretien de ses lots de pêche. Cependant, ces achats couteux n’auraient jamais été possibles sans le concours des Entreprises Partenaires et de la Municipalité. Les pêcheurs, les usagers du plan d’eau ainsi que les membres de l’AAPPMA tiennent à remercier l’ensemble des généreux donateurs. Le rapport moral a été adopté à l’unanimité.

Arnaud Pinot, Trésorier, est ensuite revenu sur le rapport financier. Conforme aux attentes des adhérents, le rapport est adopté à l’unanimité.

La troisième partie de la réunion concerna les projets pour 2013. Suite à une forte augmentation de la cotisation CPMA (+3 euros), les débats s’animèrent mais cette augmentation n’est pas du ressort de l’AAPPMA. Au final, le prix de la carte adulte s’élèvera à 70 euros en 2013. Une des cartes les moins chères du département ! (Les cartes de pêche seront mises en vente à partir du 9 février. Il est déjà possible d’obtenir le précieux sésame en contactant le président au 06 85 98 34 46. Informations diverses sur le site de l’association à l’adresse www.aappma-eloyes.com). L’ouverture en Moselle est fixée le 9 mars et l’étang ouvrira le 16 mars. Suite aux travaux Tenthorey et après discussion avec la Police de l’Eau, le site des Cuvettes (de la sortie du ruisseau de la Borne Martin jusqu’au seuil situé sous la passerelle, en passant par la réserve Thiaville) sera fermé à la pêche par arrêté préfectoral. Une section de 300 à 500 m du ruisseau de la Borne Martin sera également classée « Ruisseau pépinière » afin d’anticiper la création d’une future écloserie et se mettre en conformité avec la Loi sur l’Eau de 2015 au regard de la réglementation sur les alevinages en salmonidés de la 1ère catégorie piscicole. Ces décisions de classement ont été approuvées par l’assemblée.

Pour conclure, Marc Collinet et Christophe Vigroux (respectivement garde-pêche particulier et futur garde-pêche) sont revenus en détail sur la mission des gardes. Ils ont ainsi rappelé que 2012 avait été une année de transition et que les comportements inappropriés ne seraient désormais plus tolérés sur les rives de la Moselle comme de l’Étang. La réunion s’est terminée sur quelques questions de l’assemblée et par le traditionnel « verre de l’amitié ». L’AAPPMA remercie les pêcheurs ainsi que Messieurs Abel et Girardot qui représentaient la municipalité pour l’occasion.

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 00:00

L'Assemblée Générale Annuelle de l'AAPPMA aura lieu le samedi 22 décembre 2012 à partir de 16 heures. Cette année, la réunion se tiendra dans la salle de convivialité de la nouvelle mairie. 

À cette occasion, nous pourrons échanger avec nos nouveaux Gardes-pêches bénévoles à propos de leur mission. La Fédération de Pêche des Vosges devrait également être représentée et pourra échanger avec les pêcheurs à propos, entre autres, de la réciprocité.

Nous reviendrons sur les différents travaux réalisés en 2012 à la Moselle et à l'Étang.

Un verre de l'amitié viendra conclure les débats. Tous les pêcheurs sont cordialement invités, venez nombreux !

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 10:09

Statistiques-du-blog-depuis-sa-creation.JPG

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 19:57

12.12.08-Etang-du-Chena-005.jpg

12.12.08-Etang-du-Chena-002.jpg

et sur les traces du castor :

12.12.08-Castor-002.jpg

Photos : D. Berger

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 00:00

Le 15 novembre 2012, des témoins me contactent pour me signaler une importante pollution et une forte odeur d’égout suite à l’intervention hasardeuse d’une entreprise spécialisée sur une station de relevage des eaux usées de la ZI d’Éloyes.

À ma grande surprise, j’arrive sur les lieux vers 16h30 et je constate la présence d’un camion de curage en train de décharger tout son contenu (eaux usées et chargées d’origine industrielle) directement dans le petit bois jouxtant ladite station. L’écoulement ainsi formé fait 2 m de largeur et atteint rapidement le canal d’alimentation de Bouzey ainsi que la Moselle. L’odeur est pestilentielle. Au départ, ce camion devait faire l’allée-retour entre la station de traitement située à la sortie d’Éloyes et le site des travaux. On m’avoue alors que cela est bien trop difficile et finalement abandonné en raison de la distance. (Nota : Peut-être qu’une navette alternée utilisant 2 camions de pompage eu été plus adéquate ?!).

IMG_0044.JPG

Deux ouvriers m’affirment suivre les instructions de leur donneur d’ordre ! Incroyable. On me dit que l'intervention est ponctuelle mais j’apprendrai, la semaine suivante et de source sûre, que le petit manège dure depuis 15 jours. Ce sont ainsi des m3 d’effluents non traités qui se déversent sans aucun contrôle, ni restriction de rigueur…

IMG_0041.JPG

La gendarmerie et la police municipale sont immédiatement contactées et prennent les informations utiles. Plusieurs personnes arrivent sur site et les avis sont mitigés… « On ne peut pas faire autrement » me dira un technicien. J’entends également des remarques un peu plus agressives à mon encontre… Bref, le monde à l’envers.

Faut-il croire que ces personnes ne connaissent pas la dangerosité des effluents d’origine industrielle. Il s’agit d’une part d’un « bouillon de culture » dans lequel se développent des bactéries et des virus de tous genres, un réel danger pour la santé. D’autre part, les eaux usées charrient des molécules industrielles et d’autres solvants organiques hautement toxiques voire cancérogènes même à faible concentration.

Existe-t-il un plan de maintenance préventive permettant d’éviter autant que possible ces incidents, beaucoup trop fréquents ? Les pièces d’usure sont-elles changées au bon moment voire seulement identifiées ? On peut en douter lorsque l’on connaît les incidents récurrents que rencontrent les autres stations de relevage. Pour conclure, un seul mot d’ordre, chers amis pêcheurs, évitons autant que possible de consommer les poissons de la rivière l'année prochaine !

Damien LAGARDE

Le 27 novembre 2012

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 14:10

Une équipe américaine a constaté les relations de bon voisinage qui s'établissent entre les saumons des rivières d'Alaska et les arbres qui poussent sur les berges (1). Les poissons qui meurent dans les rivières libèrent des nutriments dans l'eau et fourniraient ainsi le quart de la consommation d'azote de la végétation qui vit au bord de l'eau. Les grands arbres s'y développeraient trois fois plus vite qu'au bord des rivières non fréquentées par les saumons. A l'inverse, les arbres facilitent la survie des saumons : leur ombre rafraîchit les berges et les branches qui tombent dans l'eau fournissent des cachettes aux jeunes saumons.

Les chercheurs en concluent que le déclin de la population de saumons sauvage ­ spectaculaire dans certains Etats américains ­ menace le développement des forêts.

(1) Ecology, septembre 2001.

N’y aurait-il pas une certaine analogie entre la diminution constante et progressive des populations de salmonidés dans nos rivières vosgiennes et la destruction systématique et volontaire de la ripisylve (arbres, arbuste, végétations hors plantes invasives) de nos rives ?

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 13:11

Une nouvelle page se tourne avec l’achèvement des travaux à la Moselle au lieudit « Les Cuvettes ». Après la visite des géomètres-experts, la Police de l’Eau est venue attestée de la conformité des travaux mis en œuvre par la société de BTP BONINI. Les cotes des échancrures ont été vérifiées très rigoureusement. Le débit nominal de 3,2 m3/s est ainsi garanti, seuls quelques légers ajustements ont été exigés afin de faciliter encore davantage la migration des poissons. Pour l’anecdote, une première truite a été aperçue en amont de la passe à poissons !

Avant :

12.07.10-Travaux-002.jpg

Après :

12.10.08-Travaux-012.jpg

Après un « lifting » de rigueur, la réserve Thiaville sera rapidement remise en eau. La vanne de désensablement sera terminée dans la semaine. L’équipe de l’AAPPMA va maintenant s’attacher à restaurer la ripisylve (végétation des berges) en y semant des graminées et en replantant des essences diverses.

 

D’un point de vue réglementaire, on nous confirme qu’il sera interdit de pêcher dans la passe à poissons, c’est-à-dire sur la rive droite entre la passerelle et la première échancrure. Le zonage sera exactement défini avant l’ouverture 2013.

Lien vers un diaporama de C. Renard : "Les cuvettes"

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 14:37

Peche-de-nuit-du-22-09-12.JPG

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 10:35

Nous sommes le 16 septembre, date de la fermeture de la pêche en 1ère catégorie. La rivière va retrouver un peu de sa quiétude, enfin dès lors que les différentes tranches de travaux auront pris fin sur son lit, c’est-à-dire dans 2 ou 3 semaines.

Je voulais revenir sur le « bien fondé » de la réserve No Kill Ombre qui bénéficie d’un arrêté préfectoral de 5 ans. Certains s’élèvent encore contre cette décision pourtant votée à l’unanimité lors de la dernière AG mais leurs arguments ne tiennent pas vraiment. Le seul véritable motif étant peut-être un besoin acharné de remplir « à tout prix » les congélateurs avant l’hiver ?! Le « No Kill » n’est pas une INTERDICTION de pêche mais un comportement sain à adopter au bord de l’eau : je pêche et je relâche (c’est la « graciation » du poisson).

Pour rappel, cette mesure doit permettre d’accroître la population de thymallus (le nom latin de l’ombre est Thymallus Thymallus, de la racine Thym car la chaire de ce magnifique poisson en a le goût). Les poissons doivent pouvoir se développer et atteindre la taille de reproduction qui se situe bien au-delà de 35 cm ! En outre, cette « réserve » va dynamiser les zones de peuplement en amont et en aval d’Éloyes. Une fois la capacité dite d’accueil (caches, aire de nourrissage, taille des individus, etc.) dépassée sur un secteur donné, les poissons concernés migrent vers l’amont (Saint-Nabord) comme vers l’aval (Jarménil) à la recherche de nouveaux territoires à coloniser.

Pour conclure, un parcours No Kill d’eau vive a son utilité dans la redynamisation de tout écosystème piscicole… il est grand temps.

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 14:51

Enduro-carpe-des-14-19-08.JPG

Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article