Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 19:57

12.12.08-Etang-du-Chena-005.jpg

12.12.08-Etang-du-Chena-002.jpg

et sur les traces du castor :

12.12.08-Castor-002.jpg

Photos : D. Berger

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 00:00

Le 15 novembre 2012, des témoins me contactent pour me signaler une importante pollution et une forte odeur d’égout suite à l’intervention hasardeuse d’une entreprise spécialisée sur une station de relevage des eaux usées de la ZI d’Éloyes.

À ma grande surprise, j’arrive sur les lieux vers 16h30 et je constate la présence d’un camion de curage en train de décharger tout son contenu (eaux usées et chargées d’origine industrielle) directement dans le petit bois jouxtant ladite station. L’écoulement ainsi formé fait 2 m de largeur et atteint rapidement le canal d’alimentation de Bouzey ainsi que la Moselle. L’odeur est pestilentielle. Au départ, ce camion devait faire l’allée-retour entre la station de traitement située à la sortie d’Éloyes et le site des travaux. On m’avoue alors que cela est bien trop difficile et finalement abandonné en raison de la distance. (Nota : Peut-être qu’une navette alternée utilisant 2 camions de pompage eu été plus adéquate ?!).

IMG_0044.JPG

Deux ouvriers m’affirment suivre les instructions de leur donneur d’ordre ! Incroyable. On me dit que l'intervention est ponctuelle mais j’apprendrai, la semaine suivante et de source sûre, que le petit manège dure depuis 15 jours. Ce sont ainsi des m3 d’effluents non traités qui se déversent sans aucun contrôle, ni restriction de rigueur…

IMG_0041.JPG

La gendarmerie et la police municipale sont immédiatement contactées et prennent les informations utiles. Plusieurs personnes arrivent sur site et les avis sont mitigés… « On ne peut pas faire autrement » me dira un technicien. J’entends également des remarques un peu plus agressives à mon encontre… Bref, le monde à l’envers.

Faut-il croire que ces personnes ne connaissent pas la dangerosité des effluents d’origine industrielle. Il s’agit d’une part d’un « bouillon de culture » dans lequel se développent des bactéries et des virus de tous genres, un réel danger pour la santé. D’autre part, les eaux usées charrient des molécules industrielles et d’autres solvants organiques hautement toxiques voire cancérogènes même à faible concentration.

Existe-t-il un plan de maintenance préventive permettant d’éviter autant que possible ces incidents, beaucoup trop fréquents ? Les pièces d’usure sont-elles changées au bon moment voire seulement identifiées ? On peut en douter lorsque l’on connaît les incidents récurrents que rencontrent les autres stations de relevage. Pour conclure, un seul mot d’ordre, chers amis pêcheurs, évitons autant que possible de consommer les poissons de la rivière l'année prochaine !

Damien LAGARDE

Le 27 novembre 2012

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 14:10

Une équipe américaine a constaté les relations de bon voisinage qui s'établissent entre les saumons des rivières d'Alaska et les arbres qui poussent sur les berges (1). Les poissons qui meurent dans les rivières libèrent des nutriments dans l'eau et fourniraient ainsi le quart de la consommation d'azote de la végétation qui vit au bord de l'eau. Les grands arbres s'y développeraient trois fois plus vite qu'au bord des rivières non fréquentées par les saumons. A l'inverse, les arbres facilitent la survie des saumons : leur ombre rafraîchit les berges et les branches qui tombent dans l'eau fournissent des cachettes aux jeunes saumons.

Les chercheurs en concluent que le déclin de la population de saumons sauvage ­ spectaculaire dans certains Etats américains ­ menace le développement des forêts.

(1) Ecology, septembre 2001.

N’y aurait-il pas une certaine analogie entre la diminution constante et progressive des populations de salmonidés dans nos rivières vosgiennes et la destruction systématique et volontaire de la ripisylve (arbres, arbuste, végétations hors plantes invasives) de nos rives ?

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 13:11

Une nouvelle page se tourne avec l’achèvement des travaux à la Moselle au lieudit « Les Cuvettes ». Après la visite des géomètres-experts, la Police de l’Eau est venue attestée de la conformité des travaux mis en œuvre par la société de BTP BONINI. Les cotes des échancrures ont été vérifiées très rigoureusement. Le débit nominal de 3,2 m3/s est ainsi garanti, seuls quelques légers ajustements ont été exigés afin de faciliter encore davantage la migration des poissons. Pour l’anecdote, une première truite a été aperçue en amont de la passe à poissons !

Avant :

12.07.10-Travaux-002.jpg

Après :

12.10.08-Travaux-012.jpg

Après un « lifting » de rigueur, la réserve Thiaville sera rapidement remise en eau. La vanne de désensablement sera terminée dans la semaine. L’équipe de l’AAPPMA va maintenant s’attacher à restaurer la ripisylve (végétation des berges) en y semant des graminées et en replantant des essences diverses.

 

D’un point de vue réglementaire, on nous confirme qu’il sera interdit de pêcher dans la passe à poissons, c’est-à-dire sur la rive droite entre la passerelle et la première échancrure. Le zonage sera exactement défini avant l’ouverture 2013.

Lien vers un diaporama de C. Renard : "Les cuvettes"

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 14:37

Peche-de-nuit-du-22-09-12.JPG

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 10:35

Nous sommes le 16 septembre, date de la fermeture de la pêche en 1ère catégorie. La rivière va retrouver un peu de sa quiétude, enfin dès lors que les différentes tranches de travaux auront pris fin sur son lit, c’est-à-dire dans 2 ou 3 semaines.

Je voulais revenir sur le « bien fondé » de la réserve No Kill Ombre qui bénéficie d’un arrêté préfectoral de 5 ans. Certains s’élèvent encore contre cette décision pourtant votée à l’unanimité lors de la dernière AG mais leurs arguments ne tiennent pas vraiment. Le seul véritable motif étant peut-être un besoin acharné de remplir « à tout prix » les congélateurs avant l’hiver ?! Le « No Kill » n’est pas une INTERDICTION de pêche mais un comportement sain à adopter au bord de l’eau : je pêche et je relâche (c’est la « graciation » du poisson).

Pour rappel, cette mesure doit permettre d’accroître la population de thymallus (le nom latin de l’ombre est Thymallus Thymallus, de la racine Thym car la chaire de ce magnifique poisson en a le goût). Les poissons doivent pouvoir se développer et atteindre la taille de reproduction qui se situe bien au-delà de 35 cm ! En outre, cette « réserve » va dynamiser les zones de peuplement en amont et en aval d’Éloyes. Une fois la capacité dite d’accueil (caches, aire de nourrissage, taille des individus, etc.) dépassée sur un secteur donné, les poissons concernés migrent vers l’amont (Saint-Nabord) comme vers l’aval (Jarménil) à la recherche de nouveaux territoires à coloniser.

Pour conclure, un parcours No Kill d’eau vive a son utilité dans la redynamisation de tout écosystème piscicole… il est grand temps.

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 14:51

Enduro-carpe-des-14-19-08.JPG

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 11:46

D'importants travaux sont actuellement en cours sur la Moselle au lieu dit "Les Cuvettes". Est-ce un mal pour un bien ou une atteinte à l'intégrité écologique de la rivière ? Les avis sont partagés. Pour nous, ces travaux étaient devenus tout simplement urgents en raison des risques que représentaient les fissures et autres trous dus à l'usure du temps. Les cuvettes se comblaient peu à peu et la pêche électrique réalisée avant les travaux a montré que le poisson ne se fixait plus. Rappelons également qu'il s'agit d'un chantier imposé par la loi européenne et dont le coût sera supporté quasi exclusivement par l'exploitant de la turbine.

Et vous, qu'en pensez-vous, quel est votre avis sur ces travaux ? Comment envisageriez-vous la gestion halieutique et piscicole de ce parcours en sortir de sa réfection ? N'hésitez pas à "poster" vos remarques, commentaires et/ou à nous adresser vos questions !

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 13:47

Pour alevinage mais aussi et surtout nettoyage, l'étang du chêna sera fermé à la pêche à partir du vendredi 3 août à midi. L'étang sera de nouveau ouvert dimanche matin, soit au lendemain de la pêche au bouchon lumineux.

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 10:29

Cela aura surpris tout le monde…Personne n’aurait imaginé qu’une cinquantaine de caravanes pouvait en aussi peu de temps s’installer dans un pré. Il n’aura fallu qu’un quart d’heure. Arrivés sur les lieux, nous ne pouvons que constater l’ampleur de la « catastrophe »,le mal est fait. Un terrain jouxtant l’étang du Chêna est annexé, l’eau et l’électricité immédiatement raccordées sans même l’accord des services de l’eau et d’EDF...

Les membres de l’AAPPMA sont inquiets pour l’intégrité du site du Chêna ainsi que pour les poissons. Les plus courageux décident de faire front. Romaric, Cyril, Rémi, Amandine, Serge, Jean-Marc, Alain, Mickaël, Manu et Lionel vont se relayer 24/24h pendant toute la durée du séjour afin d’empêcher tout braconnage. La mission est difficile car on dénombre plus de 250 personnes dans le camp. Les membres de l’AAPPMA parviennent même à vendre des cartes de pêche… mais les contrevenants sont nombreux et bien organisés. Nous devons une fière chandelle à cette poignée de carpistes qui a décidé de ne « rien lâcher », prenant parfois le risque de s’exposer à de vives frictions. Pour ma part, je les REMERCIE vivement, car sans eux des kilogrammes de poissons auraient purement et simplement été prélevés de l’étang et de la Moselle !

Une « missive » a été envoyée aux services de la Préfecture, à Monsieur le Député de la Circonscription de Remiremont, au Président de la Communauté de Commune, etc., seul M. REMY, 1er adjoint de la commune, nous répondra… Pas de réponse concernant l’aire de grand passage récemment inaugurée en grande pompe mais proprement inutilisée. Nous avons posé la question aux gens du voyage et voici leur réponse : « L’aire de stockage de Saint-Nabord est insalubre et personne n’y mettra JAMAIS les pieds… ». Rappelons seulement que ce site aura coûté plusieurs milliers d’euros au contribuable. Quel échec !

Dès samedi matin, les membres de l’AAPPMA vont nettoyer les abords de l’étang et de la Moselle qui ont servis de latrines à la communauté des gens du voyage. Des « pots de chambre »ont été déversés directement dans l’étang… quelle honte ! Les pêcheurs et autres utilisateurs du site sont les bienvenus pour un coup-de-main !

Conclusion : Plus jamais cela…

Damien LAGARDE

AAPPMA ELOYES

Repost 0
Publié par l'association aappma-eloyes
commenter cet article